f

Vous pouvez enfin lire les articles décalés dont vous aviez toujours rêvé et les partager partout sur vos réseaux. Newz, société, culture, histoire de love, récits, positivité... Le cocktail sera pétillant !

Fb. In. Tw. Be.

Musique : Sôra-tu t’en lasser ?

Pour le premier article de sa rubrique « J’ai consommé », TheDayBriefing ouvre la danse avec Sôra. Vous ne la connaissez pas encore ? Comptez sur nous pour vous en dire du bien ! Bienvenue dans un univers pop et coloré, des rythmes entêtants entre soul et électro, le tout saupoudré de girl power. 

Sôra, de son vrai nom Julia, allie depuis son enfance chant, danse et piano. Son surnom vient de l’amérindien et signifierait « oiseau chantant qui prend son envol ». Issue d’une famille cosmopolite (française, anglo-hispanique, avec des origines pakistanaises), elle aime se dire « citoyenne du monde » et c’est pour cette raison que catégoriser son style musical n’est pas une mince affaire ! On ressent diverses influences et on pourra parler de rythmes à la fois soul, électro et parfois même un peu pop et hip-hop. Sa voix veloutée et son univers visuel facilement reconnaissables font, entre autres, son charme. Sôra, c’est aussi des collaborations musicales avec des artistes comme Uppermost (un ambitieux producteur de musique électro) ou encore Jazir, pour le morceau « Fool me now ». Détail très important, Sôra est 100% indépendante dans sa musique ! En véritable Girl Boss, elle gère chaque étape de ses créations, du studio où elle compose, écrit et enregistre à la scène. Ces quelques lignes de son dernier morceau résument bien son état d’esprit : «  I was prepared to rule. My work and my face. You don’t get to choose ». Elle raconte avoir écrit « Fool me now », après s’être séparée de son ex-partenaire professionnel qui aspirait toute son énergie et penser pouvoir la berner. Elle chante : « Imma spread my wings. There’s no more chance to fool me now ». C’était donc le moment pour elle d’exprimer son regain de liberté artistique et d’en profiter pour véhiculer des good vibes. Sôra confie « J’espère – humblement – qu’il inspirera d’autres femmes à sortir de leurs multiples étaux ! » Go girls ! On vous laisse découvrir, sans plus attendre, son clip ambiance très Seventies. 

Crédit photo de Une : Amalia Freneuil

Fondatrice de thedaybriefing.com

Post a Comment

You don't have permission to register